Les définitions du burnout, syndrome d’épuisement professionnel

Selon le Larousse : « Syndrome d’épuisement professionnel caractérisé par une fatigue physique et psychique intense, générée par des sentiments d’impuissance et de désespoir. »

 Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) : ” Etat d’épuisement physique, émotionnel et mental résultant d’une exposition à des situations de travail émotionnellement exigeantes. Le syndrome inclut trois dimensions: l’épuisement, à la fois physique et psychique ; la dépersonnalisation (ou cynisme), se traduisant par un retrait et une indifférence vis-à-vis du travail, et enfin, la perte d’efficacité au travail et la dévalorisation de soi.”

Selon les psychologues Christina Maslach et Michael Leiter «Indice de la fracture entre ce que les gens sont et ce qu’ils sont obligés de faire. C’est une érosion des valeurs, de la dignité, de l’esprit et de la volonté – une érosion de l’âme humaine. C’est un mal qui se répand graduellement et de manière continue, enfermant les personnes dans une spirale descendante dont on se remet difficilement…» extrait “The Truth About Burnout »

Selon Kikka auteure « le burnout est un processus d’accélération qui entraine une sortie de route. Le corps est alors catapulté puis violement écrasé. La profondeur de l’impact  détruit la confiance, l’estime et la dignité. Ce crash mène à la perte de l’identité, la culpabilité ronge l’être»

Plus dans cette catégorie

« la banalité du mal » dans le monde du travail

" La banalité du mal " dans le monde du travail  Et si nous pouvions assister à la  réconciliation de l’Homme et du monde du travail ? Avoir mal au travail, se sentir blessé dans sa relation au travail est un ressenti tristement courant. Conflit de valeurs, perte...

lire plus

Le tuto toxique de Karim Duval

Le tuto toxique de Karim Duval Il était une fois, une rencontre incroyablement humaine... avec Karim Duval un humoriste talentueux dont j'ai découvert les vidéos sur LinkedIn. Le tuto toxique de Karim Duval est inspiré de la lecture de  "je ne te pensais pas si...

lire plus

Pourquoi je n’ai pas fuis mon travail ?

Pourquoi je n'ai pas fuis mon travail ?La première raison pour laquelle je suis restée travailler est la dépendance financière  L’argent - le niveau de vie - les emprunts -  la période qui est loin du plein emploi - le statut du démissionnaire n’a aucun droit....

lire plus

Contact

Téléphone

(+33) 6 18 41 22 86

Email

kikka@kikkaauteure.fr