4 Commentaires

  1. Gomez Pierre

    Très bien, Kikka, 20/20, voix très agréable…. Et qui mieux que l’auteur pour lire son bouquin?
    Qui plus est, si tu mets l’intégralité du roman à disposition sous cette forme, tu vas élargir la palette de tes lecteurs, y compris à des décideurs qui eux aussi n’ont pas d’autre choix que de « lire » ainsi. J’en connais.
    À te lire, moi aussi.

    Réponse
  2. AA

    Vous êtes manifestement allée très loin dans la souffrance induite par le monde du travail. Je me reconnais dans ce tableau idyllique que vous décrivez (1er extrait), puis un jour tout vole en éclats. Ne reste que la réalité crue et froide… Et ce sentiment d’une grande solitude, de rejet, de ne plus être normal.
    Je vous félicite d’avoir pu échapper à tout cela et d’avoir pu trouver votre voie autrement. Et merci de partager votre expérience grâce à l’écriture. Vous aiderez sans doute beaucoup de personnes en leur faisant prendre conscience qu’ils ne sont pas seuls, ni fous, simplement parce qu’ils refusent un mode de fonctionnement pervers et destructeur.
    Je vous souhaite une belle réussite dans votre nouvelle vie.

    Réponse
  3. Véro

    Merci Kikka. Je pense que la lecture complète ne sera pas exempte de moments d’émotions… J’espère que les personnes qui ont du mal à comprendre la souffrance au travail et les dégâts qu’elle fait, ceux qui jugent, auront la curiosité et le courage de lire ton livre.
    Merci pour le travail que tu as fait, merci de t’être battue pour être publiée. Je te souhaite que beaucoup de lecteurs rencontrent ton histoire…

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *